« J’étais préparé au fait de ne pas être accueilli à bras ouverts. »

ulshoefer-4

Otfried Ulshöher raconte sa première rencontre avec André Boulloche, maire de Montbéliard de 1965 à 1978, son homologue de l’époque :

« Bien entendu, j’étais préparé au fait de ne pas être accueilli à bras ouverts. Mais il n’y avait pas de raison d’avoir peur car je n’avais rien à me reprocher par rapport aux relations avec la France, ni par rapport aux nazis. J’y suis allé en ayant bonnen conscience, et j’avais bon espoir de pouvoir mener une conversation raisonnable d’homme à homme. Ce qui s’était passé autrefois entre les villes, on pouvait, sans toutefois arriver à l’effacer, du moins le mettre de côté et ainsi prendre un nouveau départ. Et c’est ce que nous avons réussi à faire. »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Otfried Ulshöfer avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: 1950 - Aujourd'hui : le jumelage officiel

Ereignis: Enterrement de Sepp Dietrich

Video

Video

Laisser un commentaire