« Nous, on s’en fichait complètement. »

Mallard-et- Hauger-Gruppenbild-klein

Quelques semaines à peine après la rencontre des anciens combattants à l’occasion de l’enterrement de Sepp Dietrich, qui avait lourdement pesé sur la relation entre les deux villes, le partenariat entre Ludwigsburg et Montbéliard fut à nouveau renforcé.

En mai 1966 eut lieu à Ludwigsburg un concert commun du groupe folklorique « Le Diairi » de Montbéliard et des accordéonistes de Ludwigsburg.

Etienne Mallard, co-fondateur du « Diairi », et son gendre Daniel Hauger se souviennent 48 ans plus tard de l’enterrement et de ses circonstances.

« Nous, on s’en fichait complètement. Je vous le dis, on ne savait même pas qu’il existait à ce moment-là. Bon, paix à son âme. »

 Un article de journal et un programme de concert prouvent par ailleurs que le Diairi est bien venu à Ludwigsburg au printemps 1966, ce dont ils ne se souvenaient pas dans l’interview.

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Etienne Mallard et Daniel Hauger avec sous titres ou sans sous-titres.

_____

Document vers le contenu: Erneuerung der Freundschaft Ludwigsburg-Montbéliard. – Stuttgarter Nachrichten, 16.05.1966. – Provenienz: Stadtarchiv Ludwigsburg »

Kategorie: 1950 - Aujourd'hui : le jumelage officiel

Ereignis: Enterrement de Sepp Dietrich

Video

Video

Laisser un commentaire