Echanges culturels

Un jumelage ne prend vie qu‘à travers les activités d’échange des individus et des associations. Le jumelage Montbéliard – Ludwigsburg recense un bon nombre d’activités.
Une amitié longue s’est développée au fil des ans depuis 1959 entre l’association musicale Le Diairi et l’Harmonika Spielring. Ils ont ainsi fêté leur 55ème anniversaire et renouvellent encore et toujours leur amitié par des rencontres régulières.
Allemands et Français partageant les mêmes loisirs se retrouvent, qu’ils soient collectionneurs de timbres, musiciens amateurs ou peintres.

wulf-10

« Je me sentais comme quelqu’un de pratique. »

Dr. Eckhard Wulf décrit son parcours en tant que dirigeant de l’Office de la culture à Ludwigsburg : « Après je suis resté fixé sur les thèmes culturels, l’art et la culture philosophique et sociologique. Après avoir travaillé dans ce domaine...Mehr erfahren... mehr erfahren
katholischer-pfarrer

Le doyen de Ludwigsburg à Montbéliard

En 1986, un membre du clergé catholique de Ludwigsburg se rendit pour la première fois à Montbéliard, dans un cadre privé. Le doyen Paul Kopf était parti en voyage en vélo avec sa soeur, une conseillère municipale de Ludwigsburg. L’Abbé...Mehr erfahren... mehr erfahren
Gaste aus Monntéliard erfreuen mit Konzert

Faire plaisir à des musiciens… avec un concert !

Le quotidien du jumelage de l’« Harmonika-Spielring » avec «Le Diairi » fut célébré avec de grands et de plus petits concerts. On se rencontrait pour bavarder joyeusement et faire de la musique ensemble. Et l’on faisait connaissance avec le pays, les...Mehr erfahren... mehr erfahren
20 jahre...

« Longue vie à cet avenir commun »

Déjà à l’occasion du 20ème anniversaire, le président d’honneur de l’Harmonika Spielring, monsieur Geeck, notait que « l’attrait de la nouveauté » était passé. Pourtant cette amitié ne se réduisait pas seulement à un agréable passe-temps, elle avait une signification plus...Mehr erfahren... mehr erfahren
1958-Le-Diairi

Lettres d’amitié de monsieur Geeck

La première rencontre entre la chorale française et l’association d’accordéonistes fut convenue par lettre. Dans son courrier daté de novembre 1958, le Dr. Geeck, autrefois Président de l’Harmonikaspielring, proposa d’organiser un concert avec son orchestre d’accordéons et également de faire...Mehr erfahren... mehr erfahren
Fünfzehn Arbeitslose aus Ludwigsburg entdecken für eine Woche die wirtschaftliche Situation der Region

Chômeurs sans frontières

En 1992, à Ludwigsburg, qui comptait alors 83.000 d’habitants, le taux de chômage était de 3,4%. Ce sont les femmes et les personnes de plus de 40 ans qui étaient le plus souvent touchés. Cette année-là, avec le jumelage de...Mehr erfahren... mehr erfahren
Der Strom wird nun zwischen Montbéliard und Ludwigsburg übergeben

Courant alternatif entre Ludwigsburg et Montbéliard

Pour connaître les méthodes de travail de leurs collègues français (et non pour nouer des relations commerciales), des électriciens de Ludwigsburg sont venus en visite à Montbéliard en 1999. Ils avaient été invités par des collègues d’Electricité de France (EDF).... mehr erfahren
Kooperation zugunsten behinderter Menschen

Coopération en faveur des personnes handicapées

En 1988, l’association « Aide à la vie » (Lebenshilfe) de Ludwigsburg reçut huits membres de la ADAPEI (Association Départementale de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales) venus de Montbéliard. Le jour de leur arrivée, ils firent le voyage à Bietigheim...Mehr erfahren... mehr erfahren
Kreisjägerverein Hubertus e. V.

Les cors de chasse font la surprise

L’association des chasseurs Hubertus de Ludwigsburg rapporta en détail la visite des « Trompes de Chasse du Pays de Montbéliard » en 1982 dans une lettre à l’office de la culture de la ville de Ludwigbsburg. Cette visite se résume ainsi :...Mehr erfahren... mehr erfahren
06 Mallard Hauger

« C’est exactement l’inverse ! »

Dans cette courte interview, les deux témoins français Hauger et Mallard mettent fin aux clichés sur la cuisine, les femmes et les autoroutes allemandes. En même temps, Daniel Hauger relativise la réputation de perfection de l’organisation allemande : « Pour nous,...Mehr erfahren... mehr erfahren