Souhait de réconciliation

Kiesel Gruppenbild

Brigitte Kiesel en Interview:

« Mon père avait le souhait de réconcilier les jeunes Allemands et Français après cette horrible guerre. (…) En 1947, il est revenu de captivité en Russie, et il nous a fallu du temps jusqu’à ce que nous nous refassions confiance après cette longue séparation. En 1948, il a pu reprendre son travail à la Caisse d’épargne, il a retrouvé le courage de vivre, et en est résultée la volonté d’aider à construire une nouvelle Allemagne. Il a trouvé des personnes partageant les mêmes idées, les Français Jacques Benoît et André Boillat, et l’aide du premier directeur de l’institut franco-allemand, M. Schenk. »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Brigitte Kiesel avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: Échanges sportifs

Ereignis: 1952 : Débuts des échanges entre clubs de football

Video

Video

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>