Communication par gestes

Kiesel-5

Brigitte Kiesel en interview :

« Mais parmi les élèves, seuls quelques-uns parlaient l’autre langue. Peu venaient d’un lycée. On devait payer des frais de scolarité. C’était assez difficile. D’une manière ou d’une autre ils ont dû communiquer, serait-ce par gestes. Mais lors d’une rencontre sportive, on n’a pas besoin de discuter pour se rapprocher. Ils ne pouvaient pas très bien dialoguer sans l’aide des adultes. »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Brigitte Kiesel avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: Échanges sportifs

Ereignis: 1952 : Débuts des échanges entre clubs de football

Video

Video

Laisser un commentaire