« Et on a senti qu’il y avait une défection pour ces échanges… »

Claude-8

Elfi Claude voit l’avenir des échanges scolaires entre Ludwigsburg et Montbéliard de façon plutôt sceptique :

« Il y a cinq ans, le lycée Mörike et le lycée Cuvier ont fêté les 50 ans de l’échange scolaire. Il y a eu une grande fête, où l’on était invité bien sûr, et où il y avait des élèves qui étaient là, des premiers échanges et des derniers échanges. Et on a senti qu’il y avait une défection pour ces échanges, qu’on trouvait que ce n’était plus la peine, qu’il fallait faire des choses plus intéressantes qu’aller dans la ville jumelle. »

Son mari fait remarquer que la réalité a changé et s’éloigne toujours un peu plus des stéréotypes classiques :

« Non mais le chapeau tyrolien, la pipe et le verre de bière, bon, ce n’est plus ça.  C’est comme le Français, ce n’est plus le béret basque et la baguette et la bouteille de rouge. C’est passé tout ça, ça n’a plus rien à voir. C’était un peu l’image que l’on avait. »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Elfi et Jean-Jacques Claude avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: Bilan et perspectives futures

Ereignis: Rétrospective et perspective

Video

Video

Laisser un commentaire