« Une petite aide est parfois plus efficace qu’une grande initiative. »

ulshöfer-1

Otfried Ulshöfer fut à partir de 2008 et pendant plusieurs années le président du groupe de soutien « Burkina-Faso » et joua un rôle déterminant dans l’accompagnement de ce projet :

« Ce qui peut être apporté par des organisations privées ne peut être que relatif par rapport à l’envergure générale du problème. Ce ne peut être que de petites contributions. Mais d’un autre côté je pense, c’est aussi l’expérience des visites en Afrique ; j’ai été moi-même quelques années actif en Asie et en Indonésie, au service de la politique de développement. Tout ce qu’on peut apporter dans ce genre de situations contribue à établir des contacts avec les gens du pays, afin que les dons arrivent directement à ceux qui en ont besoin.

Et c’est aussi chez nous un argument très important pour obtenir des dons. Je peux garantir, si j’obtiens 10 ou 50 euros de la part d’une personne, que cette somme exacte, sans déduction de frais administratifs ou d’autres coûts, ira là où elle est censée aller. Et une petite aide est parfois plus efficace qu’une grande initiative, parce qu’après la politique joue souvent un rôle dans les grands projets. »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Otfried Ulshöfer avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: Coopération en faveur de l'Afrique

Ereignis: Déclaration pour l’Afrique

Video

Video

Laisser un commentaire