« Oui, ça en valait la peine. »

Mallard-Hauger

Etienne Mallard tire un bilan très positif de son engagement pour l’amitié entre l’Harmonikaspielring et le Diairi.

Daniel Hauger attire l’attention sur un problème que rencontrent les deux associations, qui n’a aucun lien avec la relation franco-allemande :

« Notre problème, à l’Harmonikaspielring comme à nous, c’est qu’il n’y a pas de jeunes de trente ans. Notre vrai problème, ce n’est pas uniquement de se demander si entre l’Allemagne et la France, cela peut continuer mais si dans des groupes comme les nôtres, il y a des jeunes qui veulent bien s’engager. Mais je reste optimiste ! »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Etienne Mallard et Daniel Hauger avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: Bilan et perspectives futures

Ereignis: Rétrospective et perspective

Video

Video

Laisser un commentaire