Un bilan majoritairement positif

model

Dans un article des Nouvelles de Stuttgart sur la mise en oeuvre du programme, on lit que : « Le programme spécialisé a été depuis adopté par presque tous les collèges et lycées de Ludwigsburg. » Le directeur Heinz Schierle du Mörike-Gymnasium, à l’école duquel l’on avait testé ce nouveau programme, déclarait que le succès du programme dépendait de l’idéalisme de ses collègues. « Nous avions un professeur qui s’y pleinement engagé pour ce programme. Après son départ, nous n’en n’avons plus trouvé qui veuille assumer cette lourde charge supplémentaire de travail. »

Les professeurs admettaient par ailleurs que ce programme pourrait contribuer à renforcer les préjugés.

« Les élèves français, de retour en France, évoquèrent par exemple un système éducatif dans lequel on ne pourrait vraiment rien apprendre. « Les Allemands ne vont à l’école que le matin ». Les élèves allemands, quant à eux, trouvent cela « inhumain » d’aller toute la journée à l’école. « Ils n’ont pas le temps de vivre », dirent t-ils en plaignant les jeunes Français. »

_____

Document vers le contenu : « Der Schüleraustausch zwischen Montbéliard und Ludwigsburg auf völlig neuer Grundlage. Ein Modell für besseres Verstehen? ». – Stuttgarter Nachrichten, 1982. – Provenance : Stadtarchiv Ludwigsburg

Kategorie: Échanges scolaires

Ereignis: Programme pour redynamiser l’échange scolaire

Video

Laisser un commentaire