« Il y avait un aspect qui en tant qu’archiviste m’avait plu… »

Herr Voisin

Jean-Claude Voisin explique pourquoi l’administration municipale de Montbéliard a fait des efforts au début des années 70 pour redynamiser le jumelage .

« Chaque mois quasiment naissaient de nouveaux jumelages franco-allemands. Il n’existe nulle part autant de jumelages entre deux pays.  Parce que c’était le premier jumelage, nous servions d’exemple aux autres. On pouvait être montré du doigt, ou au contraire, motiver les autres par notre dynamisme. »

Pour lui, l’aspect historique constituait aussi une autre motivation pour se rapprocher des partenaires allemands :

« Mais aussi, il y avait un aspect, qui moi en tant qu’archiviste m’avait plu, c’était 400 ans de présence wurtembergeoise dans la résidence princière de Montbéliard. Pendant 400 ans, la famille de Wurtemberg va développer avec la société montbéliardaise une osmose. Tout ce climat historique, dans lequel on pouvait puiser mille exemples de relations entre la France et l’Allemagne, était un prétexte de plus pour se rapprocher de nos amis allemands. »

Vous trouverez la vidéo sans sous-titres à la fin de cette page.

Kategorie: Echanges culturels

Ereignis: Quotidien de l’échange culturel

Video

Video

Laisser un commentaire