« Moi, j’ai toujours trouvé que les associations de Ludwigsburg étaient plus intéressées par les échanges. »

rieme-1

Claudia Rième sur les conditions de l’échange entre les associations :

« Moi, j’ai toujours trouvé que les associations de Ludwigsburg étaient plus intéressées à faire les échanges que les Français. Les Français avaient peur de ne pas comprendre parce que les Français n’apprennent pas aussi facilement les langues. Et en Allemagne, il y a toujours quelqu’un qui parle français ou anglais. »

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec Claudia Rième avec sous titres ou sans sous-titres.

Kategorie: Échanges sportifs

Ereignis: Autres rencontres sportives

Video

Video

Laisser un commentaire