L’entretien avec Brigitte Kiesel sans sous-titres

Kiesel-Gruppenbild

Brigitte Kiesel, née en 1935, est la fille de Richard Leibergsberg, président du club de foot Sp Vgg 07 de Ludwigsburg pendant de nombreuses années. En 1947, après son retour de Russie où il fut prisonnier de guerre, Leibersberger s’occupa de la de la vie sportive à Ludwigsburg. Après la naissance de la république fédérale d’Allemagne en 1949, il s’engagea dans la réconciliation entre français et allemands. Il fut soutenu par le Dr. Fritz Schenk, ancien directeur du DFI, qui le mit en contact avec Jacques Benoit et André Boillat du FC Sochaux 1.
Grâce à l’engagement de ces trois hommes, les jeunes de Montbéliard et de Ludwigsburg disputèrent leur premier match en hiver 1950. Lors de la Pentecôte en 1951, les jeunes de SpVgg07 se rendirent à Montbéliard. Au cours des années suivantes, le partenariat des deux associations se poursuivit, et les rencontres furent programmées par lettre postale et par télégramme.
Brigitte Kiesel soutint son père en se chargeant d’écrire les lettres françaises. Par ailleurs, Richard Leibersberger se rendit souvent à Montbéliard afin de maintenir de bonnes relations avec les partenaires français.

Le 18 décembre, au dfi, Brigitte Kiesel relata ses souvenirs concernant les débuts de l’échange sportif avec Montbéliard à Katharina Geisler, Charlotte Savine et Joana Vollert, élèves du Goethe-Gymnasium de Ludwigsburg.

Kategorie: Entretiens sans sous-titres

Video

Video

Laisser un commentaire